Ouvrir un hôtel fait rêver un nombre toujours plus grand de Français. Mais quelles sont les étapes à suivre pour concrétiser ce genre de projets ? Cet article fait un tour d’horizon sur le sujet.

Il est crucial de réaliser une étude de marché avant d’ouvrir un hôtel

Comme tout autre projet de création d’entreprises, l’étude de marché est de la plus haute importance, surtout avant d’ouvrir un hôtel. Cette étape permet d’évaluer la rentabilité et la viabilité commerciale du projet et ainsi de bien choisir la stratégie à mettre en œuvre. Aussi, durant cette phase, les investisseurs sont tenus d’effectuer une recherche bien détaillée à propos des tendances du moment sur le domaine de l’hôtellerie. Il doit y avoir également une analyse de concurrents et de la clientèle.

Comment choisir l’emplacement idéal pour son hôtel ?

Pour mettre toutes les chances de son côté dans son projet d’ouverture d’hôtel, le choix de l’emplacement ne doit pas être pris à la légère. En effet, le lieu de l’implantation aura un impact considérable sur les chiffres d’affaires de l’entreprise. Puisque le but est d’attirer de nombreuse clientèle, il faut que l’établissement s’installe dans un endroit calme et à proximité d’un aéroport. Aussi, la facilité d’accès aux transports en commun et la réputation du quartier ne doivent pas être négligées.

Les formalités pour ouvrir un hôtel

Toutes les personnes qui souhaitent investir dans le projet de la création d’un hôtel sont tenues de respecter quelques formalités. Il y a en premier lieu les déclarations préalables, dont la demande d’autorisation, la déclaration de l’hôtel à la préfecture et la déclaration sanitaire. Puis, un hôtel doit être immatriculé au registre du commerce. Aussi, si l’établissement envisage de vendre de boisson alcoolisée, l’obtention de licence relative à cette activité est obligatoire.

Choix du statut juridique de son hôtel

Donner un statut juridique à son établissement est également important dans le projet d’ouvrir un hôtel. En effet, cette décision pèse sur le mode d’imposition de l’entreprise et la gouvernance de celle-ci. D’une manière générale, tout ce qui investit dans le secteur de l’hôtellerie peut ouvrir une société comme une EURL, SARL ou SAS. Si l’activité de l’hôtel est à plein temps et que son chiffre d’affaires annuel est supérieur à 16 000 euros, les propriétaires ont la possibilité de choisir plusieurs statuts.

Créer un site web pour un lancement efficace

Créer un site web constitue un des meilleurs moyens de promouvoir et de faire connaitre son hôtel. À ce propos, il est recommandé de publier des images de haute qualité de ce dernier. Étant donné que le but est de se démarquer des concurrents pour mieux attirer plus de clients, les points forts de l’établissement doivent être mis en avant. À part la création d’un site web, le propriétaire devra proposer un service de réservation en ligne. Les réseaux sociaux sont également importants dans la promotion d’une entreprise.